Partagez | .
 

 ‣ Le mauvais coup d'un fléau aquatique |Flash-back| - [Feat. Prompto]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar



『 Compte Fondateur 』
Messages : 99
Date d'inscription : 02/09/2013


MessageSujet: ‣ Le mauvais coup d'un fléau aquatique |Flash-back| - [Feat. Prompto]   Ven 27 Sep - 15:35



‣ Le mauvais coup d'un fléau aquatique |Flash-back|
Ft. Prompto Argentum

Attaque par le verbe et défends-toi par les armes.







Une offensive intempestive. Et à tout instant, un ensemble de vies même minimes ou sans importances à la base peuvent basculer. Sombrant de l'autre côté jusqu'au jour où elles tomberont dans l'oubli le plus profond et cruel qui soit. Les grands assauts laissent inévitablement des traces amères. Une marque gravée dans les esprits, tandis que les décors changent eux aussi. Et qu'avons nous là ? Un champ de bataille, un vrai carnage causé par la volonté probablement contrôlée d'une créature aquatique. La resplendissante ville d'Accordo n'avait jamais été dans un si piteux état. Les corps s'entassant, et les murs abattus les recouvrant définitivement.

Rien n'est jamais laissé au hasard.
Il y a toujours des méfaits malsains derrière.

Mais là, qu'en était-il ? Personne n'aurait été en mesure d'y penser sagement lors de ce désastre aveugle. La seule chose à faire, révélée comme la plus logique : se battre. Repousser la menace avec toute la force nécessaire. Alors Gladiolus ne savait pas exactement de quelle manière tout ceci était apparu. Bien sur, il y avait eu des intuitions, comme toujours. Mais lorsque la menace se présente, la seule chose qu'on se retrouve perpétuellement à faire, c'est d'attaquer pour la repousser. Quand sous nos yeux, tout semble s'écrouler, on ne se pose pas de questions, on agit.

La bête s'avérait immense. Même à plusieurs, il était dur d'être sur tous les fronts puis de les gérer. Et en vérité, le fait qu'elle se retrouve dans son élément naturel n'arrangeait en rien la situation. Le guerrier n'abandonnait pas pour autant. Il comptait bien en découdre avec l'aide de ses compagnons, ne se privant pas de faire office de bouclier. Souvent, le même cinéma se répétait un nombre incalculables de fois. Monter sur le monstre, l'attaquer, mais aussitôt retomber à la mer. Par chance, lorsque cela arrivait, il avait eu le temps de parer et de repartir à la charge sans faillir. Il prenait les devants de Noctis en quelques sortes, sans l'empêcher d'attaquer mais assurant ses devants. Et ses arrières, quand c'était nécessaire.

Puis d'un coup, la bête s'énerve.
La situation se renverse et offre un imprévu.

Séparés, éparpillés et chacun de leurs côtés. Le Leviathan a frappé un grand coup cette fois. Gladiolus s'est placé devant le prince à la dernière minute pour contrer à sa place, mais la charge puissante du monstre n'a pas montré une once de pitié. Il reprend assez rapidement ses esprits dans cette étendue liquide, éloigné. Les dégâts n'ont pas été trop irritants, sa carrure l'a en partie aidé, même s'il sent une légère douleur au niveau de son bassin. Ce n'est pas le plus important. Ses yeux scrutent autour de lui, cherchant une présence, même si en vérité il est aisé de comprendre son inquiétude. Où sont-ils tous passés ? L'eau recommence à tanguer, signe que la bête est capable encore de bien des choses. Mais même au fil des secondes, le guerrier n'y voit rien.

« Noctis ?! »
A ce moment, il craint que le prince n'ait finalement récolté des dommages. Et si ce n'est pas lors de l'attaque, c'est lors de la chute. Il pense voir quelque chose plus loin mais ce n'est que son imagination.

« Bon, on dirait bien que je n'ai pas le choix. »
Il serre légèrement les dents et commence à nager. Au fond, son esprit n'est toujours pas très rassuré, mais il sourit brièvement une fois arrivé à la berge. Ses amis savent se débrouiller, eux aussi. L'espérance de vite les retrouver, sains et saufs. L'avantage de sa tenue, c'est qu'il porte moins de vêtements que les autres. Une simple chemise, ouverte qui plus est, ne met pas trente-six ans à sécher. Bon, il y aurait bien le pantalon qui en cuir, colle à la peau et ne rend pas le déplacement très facile. Ce n'est donc pas une partie de plaisir. Et les chaussures, n'en parlons pas. De toute manière Gladiolus n'a pas le temps de s'en occuper, il verra ça plus tard. Sa route continue dans la recherche des autres, traversant les rues en courant. Heureusement que le temps est avec lui aujourd'hui. Une pluie en plus aurait été handicapant. Certes, pas beaucoup, mais un minimum.

Les ennemis sont regroupés en ville, agissant sur la terre ferme mais représentant les même desseins que la bête. Ah non, ça ne va pas se passer comme ça.

Gladiolus fonce dans le tas. Son épée en l'air, il vient à bout des soldats adverses sans difficultés. Il préfère largement cette méthode... Vraiment oui, il n'est pas fait pour combattre dans de telles étendues d'eau. Une fois le dernier mis au sol, des tirs résonnent jusqu'à ses oreilles. Pas n'importe lesquels apparemment, car voilà qu'il voit passer une tempête blonde juste devant lui, à quelques mètres. Il est tout autant trempé que lui mais en bon état. Le guerrier approche alors, son arme fermement tenue entre ses mains robustes.

« Eh, Prompto ! Tu as croisé les autres ? »
Il n'a retrouvé que lui. Mais c'est déjà un début.


© Prompto
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-last-crystal.forumactif.com

avatar


Invité

Invité


MessageSujet: Re: ‣ Le mauvais coup d'un fléau aquatique |Flash-back| - [Feat. Prompto]   Sam 28 Sep - 16:55




Le mauvais coup d'un fléau aquatique





Poussin a.k.a Prompto & Glavio a.k.a Gladiolus



Il s’enfonçait lentement dans les abîmes de la mer d’Accordo. Sa main, tendue vers le ciel et ses éclats de lumières, espérait à attraper une fois de plus cette surface aérienne violente dans laquelle les explosions et les ripostes de la créature étaient devenus les acteurs principaux de cette pièce sanglante. La désintégration des aéronefs, ennemis ou alliés, envoyait dans l’océan agité un souffle onduleux qui lui soulevait le cœur. Il serra les dents. Prompto avait beau toucher le fond, beau être robuste, il n’en était pas moins un homme comme les autres. Et c’était ça qui l’énervait.

Il n’avait pas eu le temps d’esquiver le Léviathan et sombrait dans les profondeurs obscures d’une mer agitée. Un courant violent le propulsait çà-et-là entre la surface et le fond, accompagnés d’un mélange hétérogène de débris matériels et de corps ou parties de corps qui n’avaient pas survécu à l’attaque.

Etro, merci de m’sauver les miches à chaque fois.

Il se reprit en main et se stabilisa tant de bien que mal dans cette eau trouble lorsque les dernières molécules de dioxygène s’échappèrent de ses poumons sous les contraintes d’une pression trop forte. Il sentait son cerveau dégénérer, ses mouvements s’engourdirent mais il tînt bon et remonta à la surface, inspirant de grandes bouffées d’air une fois celle-ci disponible et regarda autour de lui.

L’invocation n’était pas prête de faiblir et rendait les coups portés avec une capacité de riposte inouïs. Dans l’eau, ses armes étaient inutiles aussi il ne se voyait d’aucune utilité dans cet état. Il vit Gladiolus porter des coups avant de se prendre un revers qui l’éjecta dans l’océan. Le blond savait qu’il pouvait compter sur lui pour protéger Noctis, que malgré le coup, il n’était pas mort. Mais son envie de faire de même, conduisait le sniper à maudire ses armes, à se dire qu’il ne servirait à rien. Ce qui l’emmerdait. Beaucoup.

Il regagna la rive, pesta sur ses fringues trempées mais n’eut pas le temps de retirer l’eau de ses bottes. On lui fonçait déjà dessus. Trop nombreux, il ne tarda pas à décamper, empoignant une arme de poing dans laquelle il enfonça un chargeur plein. Il prit soin de les distancer un minimum avant de se retourner violemment vers eux et de faire feu.

Il vida son chargeur avec une précision qu’on lui enviait souvent et continua de courir. Il n’avait pas encore tout à fait récupéré de son apnée et c’est le souffle court qu’il réussit à se cacher derrière une voiture abandonnée. Essoufflé, il ne pensait à rien d’autre qu’à survivre. Tout le reste n’était que réflexe. Appuyer sur la sécurité, retirer le chargeur vide, enfoncer le chargeur plein dans la crosse, retirer la sécurité, viser, tirer. Et ainsi de suite.

Tout ce qu’il fallait faire dans l’immédiat, c’était de rejoindre les autres, battre le Léviathan et se faire la malle. Accordo était devenu un champ de bataille dont ils se seraient passés.

Il se fit discret lorsque les soldats passaient, au rythme de leurs pas cadencés, dans la rue où il se trouvait. Il attendit quelques instants qu’ils s‘éloignent assez pour ne pas se faire repérer. Un fois les militaires passés, il se leva et se remit à courir. Il n’avait pas fait deux pas que d’autres avaient débarqué dans la rue adjacente. Il finit demi-tour, manquant de temps et de munitions pour les tuer d’une seule balle. Heureusement pour lui, il avait un petit temps d’avance. Il courut jusqu’à l’embranchement d’une avenue dégagée et ralentit malgré la menace derrière.

    ▬ Eh Prompto, tu as croisé les autres ?


Il tourna la tête vers l’origine de cette interpellation et lui lança la première chose qui lui passa par la tête, en toute gentillesse et douceur :

    ▬ Tu crois qu’j’ai l’temps de les chercher avec une centaine de connards collés à mon cul !? J’sais bien qu’il donne envie mais faut pas abuser ! Il n’enchaina pas la suite de ses phrases, dégaina son arme et tira dans le tas. Qu’est-ce que tu fous à rester planter là, viens m’aider !


Maintenant qu’il était en compagnie du garde du corps personnel du Prince, les cinquante soldats qui le poursuivaient n’avaient aucune chance. Il ne leur fallut pas moins de cinq minutes et un chargeur pour en venir à bout. Désormais, le secteur était désert malgré les explosions et les cris du Léviathan qui se faisaient entendre au loin. Cela leur laissait un petit moment de répit pour respirer.

Il rengaina son 9 mm et reporta un regard agacé à Gladiolus.

    ▬ J’pensais qu’t’étais avec Noct’ ! Sérieux, tu sers à rien comme garde du corps.


Il avait pourtant vu ce qu’il avait fait contre Léviathan mais le blond ne pouvait s’empêcher de lui lancer toute sa frustration à la tronche. Sans demander son avis à l’intéressé, il lança la communication et appela le Prince. Le signal n’émettait rien. Sans doute sa chute dans l’eau avait grillé les circuits déjà bien endommagés. Il se tourna vers Gladiolus dans l’espoir que le sien marchait.

    ▬ Essaye toi pour voir. Le mien est mort, j’suis tombé à l’eau et la coque s’est pris un coup.



Revenir en haut Aller en bas

avatar



『 Compte Fondateur 』
Messages : 99
Date d'inscription : 02/09/2013


MessageSujet: Re: ‣ Le mauvais coup d'un fléau aquatique |Flash-back| - [Feat. Prompto]   Jeu 3 Oct - 13:22



‣ Le mauvais coup d'un fléau aquatique |Flash-back|
Ft. Prompto Argentum

Attaque par le verbe et défends-toi par les armes.




Il l'avait senti toute suite. Prompto trempé, ça signifiait mauvais poil tout le long. Néanmoins il ne lui signala pas, les choses plus importantes se trouvant... et bien devant lui. Il hocha d'ailleurs la tête à sa remarque. Bien sur qu'il allait venir l'aider. Quelle question. Il s’élança, et après quelques coups d'épées dans le tas, de tirs du blond, les ennemis étaient hors d'état de nuire. A la fin, il le regarda en soupirant légèrement. Mais pas un soupire las, non, le genre avec un mini sourire qui savait à quoi s'attendre.

Gladiolus reposa son épée importante sur son épaule, qu'il rengaina lui aussi juste après, n'en ayant pas besoin si ils allaient souffler un peu. Juste le temps de mettre les choses au clair, et de voir où ils en étaient.

«  - J'pensais qu't'étais avec Noct' ! Sérieux tu sers à rien comme garde du corps.

-  J'étais avec lui, mais ont a été séparés. »

Avoua-il. Malheureusement, il regrettait d'avoir été séparé. Il voulait vite le retrouver. Dans l'esprit du guerrier, l'échec n'était pas permis, car son ami comptait énormément à ses yeux. C'est pour ça que le manque de tact du blond le toucha légèrement. Mais ce n'était pas le genre de Gladiolus de prendre ça au sérieux, alors connaissant l'état actuel de Prompto, il laissa couler en douceur.

Ses yeux se posèrent sur ce qu'il tentait de faire, avant que sa voix ne résonne.

« - Essaye toi pour voir. Le mien est mort, j'suis tombé à l'eau et la coque s'est pris un coup. 

-  Je vais voir, mais je pense que le mien est dans le même état. L'eau est vraiment tout ce qui a de moins bon pour les appareils ! »

Alors il vérifia de son côté. Même résultat, en lançant la communication, rien ne se produit. Il secoua légèrement, ce qui n'arrangea rien. Donc il arrêta de toucher à tout, simplement. Insister ne servirait à rien sauf à détraquer un peu plus l'appareil. Son sourire de plus tôt avait diminué sans pour autant disparaître.

«  Je pense que les autres qui sont aussi tombés dans l'eau ont le même soucis que nous. On va devoir les rechercher à l'ancienne manière. »

Pas le choix. C'était regrettable, mais la fatalité du moment. Le guerrier se permit d'ouvrir la marche, épée dressée devant, et zieuta vers son camarade. Les ennemis grouillaient encore dans le coin, du moins plus loin. Il resta sur ses gardes en avançant, mais ça ne l'empêchait pas d'aller à une vitesse plus élevée que la moyenne.


Spoiler:
 


© Prompto
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-last-crystal.forumactif.com



Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: ‣ Le mauvais coup d'un fléau aquatique |Flash-back| - [Feat. Prompto]   

Revenir en haut Aller en bas
 

‣ Le mauvais coup d'un fléau aquatique |Flash-back| - [Feat. Prompto]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» les mauvais coup de appollon
» Mon chien s'est pris un mauvais coup a la tete vers l'oreille...
» probléme au pattes ??
» mauvais coup... mycose...
» Deplacé: Hêtre yamadori et mauvais coup de gel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ‶ Coin Détente :: ⊰ ♕ Partenariats, Pubs, etc... :: ⊰ ♕ Les Rôle Play Archivés.-